Maroc:Sit-in contre le licenciement abusif d’un concierge syndiqué UMT, le 30 mai à 9H, devant l’immeuble AZZAHRA, Av. France-Agdal-Rabat.

Publié le par Le Blog - la Voix Des Travailleurs - V.d.T.

Maroc : Sit-in contre le licenciement abusif d’un concierge syndiqué UMT, le 30 mai à 9H, devant l’immeuble AZZAHRA, Av. France-Agdal-Rabat.

L’UR des syndicats  -UMT- de Rabat, Salé et Temara  s'appuyant sur les décisions  prises par l’A.G. des concierges  syndiqués U.M.T.  de Rabat :

- Condamne sans réserve le licenciement arbitraire de Mr. SLIMANE ZOUHRI concierge de l’immeuble AZZAHRA (Angle Av. France et FAL OULED OUMEIR) – Agdal et considère cet agissement comme une violation grave de la Constitution et du Code du Travail du pays.


- Demande l'annulation de la mesure de ce licenciement abusif et la réintégration de Mr. SLIMANE ZOUHRI concierge syndiqué U.M.T. tout en respectant le droit syndical

- Demande au syndic de l’immeuble AZZAHRA et aux responsables gouvernementaux concernés notamment la Délégation Régionale de l’Emploi (DRE) de Rabat de prendre une position claire et équitable et de faire prévaloir le respect de la loi au sein de l’immeuble AZZAHRA

- Appelle l'ensemble des militant (e)s syndicalites, des droits humains, démocrates et citoyens à se solidariser avec M.r SLIMANE ZOUHIR concierge licencié, à exiger son réintégration et le respect de la dignité et des droits des concierges de la région de Rabat,Salé et Temara.

POUR LARGE DIFFUSION AVEC NOS REMERCIEMENTS !

Le Bureau régional des syndicats U.M.T. de Rabat,Salé,Temara.

 

 L’adresse postale:

1, AV. Jean Jaurès, Rabat (Maroc).

Le syndicat marocain U.M.T. en bref :

- UMT: Union Marocaine du Travail, est une organisation syndicale marocaine a été fondée en mars 1955 à Casablanca avant l’indépendance du Maroc

Les membres fondateurs de l’U.M.T.  sont essentiellement des syndicalistes marocains de la C.G .T. (Confédération Générale du Travail) française.

 www.umt-usf.com

 

 

Publié dans voixdestravailleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article