Maroc:soutien aux camarades de Webhelp

Publié le par Le Blog - la Voix Des Travailleurs - V.d.T.

Alors que le gouvernement français et le patronat s'auto-félicitent du dialogue entre patrons et accessoirement les syndicats autour de la question des centres d'appels, une des entreprises phares du secteur, Webhelp, licencie et réprime les militants syndicalistes marocains.


Cette entreprise, détenant pourtant le fameux label social, licencie une partie du bureau syndical de la nouvelle section syndicale de la Confédération Démocratique du Travail (CDT) au Maroc. La CDT a créé sa section le 21 mars 2011. Le 1er avril, la répression frappe avec le licenciement du trésorier du syndicat. 17 jours après, c’est le secrétaire général du syndicat qui est licencié…

 

La direction de Webhelp compte bien continuer afin d’intimider les salarié-e-s puisqu’elle a fait intervenir, par exemple, la police pour interroger un autre membre du syndicat… Ce n’est pas la première fois que Webhelp s’attaque à la liberté syndicale. Elle avait déjà menacé de licenciement un responsable CGT suite à des propos tenus sur Facebook. Il y a quelques mois, à Fès, le secrétaire de l’Union Générale des Travailleurs Marocains (UGTM pro-parti l'Istiqlal) était licencié.


le syndicat français SUD PTT apporte tout son soutien aux camarades marocain-e-s et exige que tout soit mis en oeuvre pour assurer le droit syndical et l’expression démocratique des salarié-e-s au sein de cette entreprise. Elle interviendra auprès du comité du label social pour un retrait du label tant que ses salarié-e-s ne seront pas réintégré-e-s et tant que la liberté syndicale ne sera pas assurée dans l’ensemble des sites du groupe.

 

Publié dans voixdestravailleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article